L'OMPI lance un outil en ligne destiné à faciliter l'accès aux informations scientifiques

Summary

Un nouveau partenariat public-privé ayant pour objectif de fournir aux offices de propriété industrielle, aux universités et aux instituts de recherche des pays les moins avancés un accès gratuit à des revues scientifiques et techniques en ligne et aux offices de propriété industrielle de certains pays en développement un accès à coût faible à ces mêmes revues, a été lancé au siège de l’OMPI le 23 juillet 2009.

Le programme d’accès à la recherche pour le développement et l’innovation (aRDi) est une initiative de partenariat entre l’OMPI (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle) et de grandes sociétés d’édition dans les domaines scientifique et technique, telles que l’American Institute of Physics, Elsevier, John Wiley & Sons, la National Academy of Sciences, Oxford University Press, la Royal Society of Chemistry, Sage Publications, Springer Science+Business Media, ou encore Taylor & Francis. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) ont apporté leurs conseils et leurs compétences acquises dans le cadre de programmes similaires liés à l’accès à des revues en rapport avec leurs secteurs d’activité respectifs.

Le programme aRDi permettra d’aider les pays en développement à réaliser leur potentiel créatif et de faciliter leur intégration dans l’économie mondiale du savoir dans le cadre des objectifs du plan d’action pour le développement de l’OMPI. L’une des principales recommandations du plan d’action pour le développement de l’OMPI, qui vise à intégrer la dimension du développement dans le système de la propriété intellectuelle et les activités de l’OMPI, est que l’OMPI permette aux « offices nationaux des pays en développement, en particulier des PMA, ainsi qu’à leurs organismes régionaux et sous régionaux chargés de la propriété intellectuelle, d’accéder à des bases de données spécialisées dans le cadre de la recherche en matière de brevets.»

Le projet a été lancé par le Directeur général de l’OMPI, Francis Gurry, lors du Forum de haut-niveau sur l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle au service la prospérité et du développement, qui rassemblera les 23 et 24 juillet 2009 des ministres et des haut fonctionnaires de PMA, afin d’explorer des solutions pratiques pour mettre en œuvre une politique de propriété intellectuelle qui favorise la création de richesses et le développement dans ces pays.

Further information